accès Campus

Témoignages


22/11/2017 - Témoignages

Passer ses examens en ligne au CFPB

Après le bon accueil réservé à l’expérimentation pilote de juin 2017, le principe de l’examen en ligne sera étendu en 2018 aux examens de niveau 1 (RNCP)

 
  • Gilles Dunand-Roux – Intervenant et correcteur


Gilles Dunand-Roux, associé au sein du cabinet d’audit et de conseil Mazars, intervient depuis 2011 avec le CFPB pour le Master 2 Professionnel Contrôle des risques bancaires et conformité à La Sorbonne (alternance) et pour le CEPC Expert Conformité en formation continue diplômante. Il est chargé de l’unité de valeur « reporting », fort de la vision élargie qu’il a acquise au contact de nombreux établissements du secteur financier.

Au CFPB, il participe à la rédaction des supports de formation et sujets d’examen et à la correction de ces derniers. Il anime également des sessions de formation.

Quel accueil avez-vous réservé au principe d’une correction en ligne ?
Personnellement, je suis a priori enthousiasmé par le changement, notamment dans le domaine éducatif qui a souffert d’années d’immobilisme. J’ai immédiatement considéré que les corrections électroniques allègeraient l’organisation générale. J’avais néanmoins une appréhension : vu le temps que je passe quotidiennement devant un écran, corriger 35 copies pendant des heures me paraissait à haut risque pour les yeux !  Je pensais aussi aux commentaires portés sur les copies, précieux éléments constitutifs de l’appréciation du correcteur, qui doivent pouvoir être soumis au candidat en cas de contestation de sa note. Force est de constater qu’in fine tout s’est passé beaucoup mieux que je ne le pensais.

Quels sont les atouts de cette modalité ?
Tout d’abord l’avantage de l’écriture numérique : la lecture est aisée. C’est important car nous n’avons pas à lutter contre le biais qu’induirait dans la notation une écriture difficilement lisible.  
Par ailleurs, le système est ergonomique : il est facile d’apporter commentaires et annotations.
Enfin, cette modalité réunit tous les avantages de l’informatique : la centralisation, la remontée d’informations sans avoir à se livrer à des manipulations de papiers et de chiffres …
Il faut aussi se rappeler que les candidats ne sont plus habitués à écrire à la main, pas plus que nous d’ailleurs. Dans l’entreprise, on travaille sur clavier. L’e-examen est donc une bonne chose, selon moi.

Et les limites ?
Je parlerais plutôt de détails perfectibles. Par exemple, aujourd’hui, on ne peut que commenter un tableau alors qu’on souhaiterait annoter une seule case du tableau.

Pour conclure ?
J’aime l’innovation lorsqu’elle est utile. Néanmoins, je garde toujours une petite appréhension sur la facilité d’utilisation des systèmes.  Là, c’est facile et ergonomique. Après 10 minutes d’accompagnement, j’avais tout acquis. Je me suis déconnecté et reconnecté, tout fonctionnait parfaitement. C’est un système très intuitif.

 

Tags : Témoignages Formation diplômante Entreprises Salariés Anciens élèves Intervenants ESBanque